7 choses à faire avant d’acheter un appartement

Un achat immobilier est toujours un grand moment. Alors pour que votre nouvel appartement soit une source de satisfaction et non de déconvenues, il y a une check-list qu’il vaut mieux compléter avant de signer. Vous en trouverez ici les grandes lignes indispensables pour être serein.

achat appartement

Définissez votre budget

Evidemment, vous avez une idée du prix que vous pouvez vous permettre pour investir dans un appartement, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’un investissement locatif. Mais il faut approfondir la démarche en calculant précisément ce que vous pouvez payer.

Vos ressources, vos dépenses, vos obligations, vos variations salariales prévisibles, tout cela se compte avec justesse pour faire résonance avec le prix d’un bien, mais aussi le coût du crédit que vous proposera votre établissement bancaire. Il s’agit donc d’être précis pour bien choisir et ne pas subir ensuite de déconvenues.

Cherchez une bonne agence immobilière
Un achat immobilier réussi est celui que l’on fait accompagner d’un professionnel. L’agence immobilière, de par sa connaissance du marché, vous orientera sur les biens les plus appropriés par rapport à vos besoins. Ils sauront aussi vous aider dans les démarches de négociation ou bien encore dans l’aspect financier de votre projet. Dans la région du 06, nous vous conseillons de contacter l’agence immobilière Gairaut immobilier.

Lorsque l’on achète, d’autant plus lorsque c’est la première fois, on ne peut pas penser à tout ni tout connaître. La présence d’un agent immobilier expérimenté est donc primordiale.

Anticipez les frais de notaires

Dans l’euphorie de l’achat, on oublie souvent le coût des actes notariés. Ceux-ci peuvent être relativement importants, donc n’oubliez pas de les inclure d’une façon ou d’une autre dans votre budget. Vous pouvez aussi, selon les situations, faire en sorte que le tarif du notaire soit négocié. La marge de manœuvre est faible car une bonne partie de la somme prise par le notaire correspond à des impôts dont il n’est que le collecteur et que vous ne pourrez donc pas négocier.

Pensez aux éventuels travaux

Si vous envisagez des travaux, incluez les dès le début de votre réflexion. Dans le cas contraire, vous prenez le risque de ne jamais faire ces travaux nécessaires. Remettre en état une toiture, changer une chaudière, installer une climatisation, refaire l’isolation extérieure semble être des dossiers que l’on peut remettre à plus tard. Mais au vu de l’envergure de votre facture, vous risquez surtout d’en faire l’impasse sur un sujet pourtant nécessaire. Il est donc préférable de tout anticiper dès le début.

Consultez plusieurs banques pour obtenir la meilleure offre

Vous allez essayer de négocier le prix du bien qui vous intéresse. Alors pourquoi ne pas faire de même avec la banque ? Une situation intéressante, un apport, et voilà que vous pouvez négocier quelque dixième de point dans le taux. Si la valeur mensuelle n’est pas énorme, pensez à la multipliez par 12 mois pendant 20 ou 25 ans et vous vous rendez vite que ça vaut le coup de négocier.

Faites une liste de vos critères prioritaires et secondaires

Le choix d’un appartement, ce sont des heures et des heures de discussion en couple, en amont même des premières visites. Il vous faut alors un peu d’organisation si vous voulez faire ressortir vos critères de toutes ces discussions.

L’idéal est de définir deux listes.

Dans la première, vous y mettrez les éléments que devra impérativement posséder votre appartement et sur lesquels vous ne voulez pas transiger, comme la superficie, le nombre de pièce, la présence ou non d’un ascenseur.

Dans la deuxième liste, vous mettrez ce que vous aimeriez avoir, ou les points sur lesquels vous pouvez justement trouver un compromis. Cela vous fera gagner un temps fou dans votre réflexion.

Délimitez une zone pour votre recherche de bien immobilier
De la même façon que vous allez faire une liste d’impératifs, délimitez votre secteur de recherche. Calculez les temps de trajet avec l’école et le travail, tenez compte de la proximité des commerces ou de vos loisirs, mais prenez aussi en compte la valeur moyenne d’un quartier ou d’un lotissement, tout comme la valeur des impôts fonciers, notamment si vous hésitez entre plusieurs communes.

C’est avec ces données que vous allez dessiner une carte précise des villes ou quartiers dans lesquels vous allez faire vos recherches immobilières, et celles où vous ne les ferait surtout pas.