Besoin d’un artisan vitrier en région parisienne ?

Que l’on soit un particulier, une entreprise ou un commerçant, il est parfois urgent de trouver un vitrier pour réparer un vitrage cassé ou une vitrine vandalisée et brisée. Trouvez un vitrier compétent pour vous dépanner vers Paris n’est pas toujours chose aisée. 

Qu’est-ce qu’un vitrier ?

Un vitrier est un professionnel formé pour répondre aux demandes d’intervention, de dépannage, de réparation et d’installation de toutes les sortes de vitrage. Il peut effectuer la pose de fenêtres et porte-fenêtre double vitrage ou triple vitrage, permettant d’assurer la sécurité, des économies d’énergie et de lutter contre les bruits indésirables. Pour éviter les effractions, la pose de vitres blindées peut s’avérer nécessaire.

Ces différents matériaux modernes sont réputés pour leurs résistances, leur esthétisme, leur confort notamment car ils diminuent les effets de la chaleur extérieure dans une vitrine, une véranda ou bien comporte un système anti-soleil pour éviter les dégâts des rayons sur les articles exposés.

Un vitrier intervient pour tous travaux de vitrerie en région parisienne

vitre-vitrier

Une vitre brisée doit rapidement être réparée.

Besoin d’un vitrier Paris http://www.belmard-batiment.fr/vitrier-paris.php ? Rendez-vous sur internet pour choisir l’entreprise qu’il vous faut. Attention, elle doit pouvoir intervenir 24 h/24 et 7 j/7 en région parisienne pour les dépannages d’urgence ainsi que pour la pose de tous types de vitrerie et miroiterie, neufs ou en rénovation, sur tous types de structures (PVC, alu, bois, métal etc.). L’entreprise doit également pratiquer. Renseignez-vous à travers les avis laissés sur internet : l’entreprise réalise-t-elle  des prestations impeccables ? De qualité ?

Vous pourrez trouver des entreprises sont en mesure de proposer des solutions innovantes pour l’isolation, avec des verres variés (feuilletés, décoratifs, anti-reflets, armés, etc.). Laissez vos coordonnées à l’entreprise choisie et un technicien vous contactera pour prendre rendez-vous et connaître la nature de vos projets. En se rendant sur place, il étudiera avec vous la faisabilité du travail demandé, et pourra éventuellement vous guider pour les choix de quelques matériaux modernes.

Un bon vitrier doit être capable de poser vos nouvelles vitres sur tous types de supports, qu’il s’agisse de bois, d’aluminium, de PVC, ou de supports mixtes utilisant plusieurs de ces matériaux. C’est nécessaire pour la solidité des travaux, mais aussi pour respecter l’esthétisme de vos fenêtres et de votre façade. Il faut savoir en outre, notamment en cas de rénovation de vos fenêtres, que tous les cadres de fenêtres n’offrent pas les mêmes performances énergétiques. Quand on sait que 25 % des pertes de chaleur peuvent provenir des fenêtres d’un domicile, il y a urgence à se pencher sur la question.

Ainsi, les cadres de fenêtres en PVC offrent actuellement la meilleure performance thermique. Ils sont aussi très faciles d’entretien. Un simple coup d’éponge savonneuse suffit à les laver, et ils résistent bien sans aucuns travaux au passage des ans, pour environ 10 ans. Les menuiseries en bois arrivent en deuxième place pour la performance énergétique, et doivent par ailleurs recevoir un entretien régulier (lasure, vernis). L’aluminium arrive en troisième place.

Mais le châssis de la fenêtre n’est pas tout. Si la première raison à laquelle on pense pour faire poser de nouvelles vitres est le souhait, bien légitime, de vouloir réaliser des économies de chauffage, il faut aussi se pencher sur la possibilité de faire poser du double, ou du triple vitrage.

Ces-derniers peuvent être posés en applique, en tunnel, en feuillure ou encore en rénovation. La pose en applique consiste dans l’application du châssis sur le mur intérieur de la fenêtre, au ras du mur, avec un doublage isolant intérieur. Ce type de pose est surtout utilisé pour les habitations neuves, mais peut être envisagé en rénovation. La pose en feuillure encastre le châssis à l’intérieur du mur, et les vitres sont insérées dans les rainures en profondeur présentes dans le cadre. La pose en tunnel doit se faire dans l’épaisseur du mur, et la pose en rénovation partielle utilise l’ancien dormant de fenêtre : les nouvelles fenêtres seront installées sur le cadre des anciennes.

Un professionnel saura vous conseiller sur le type de pose le plus adéquat pour vos nouvelles fenêtres. Il devra aussi être à même de régler avec précision et solidité le jeu des vantaux. Le survitrage va limiter les déperditions de chaleur dans votre domicile, en séparant les vitres par une lame d’air ou composée d’un gaz rare isolant, tel que le krypton, l’argon, ou le xénon.

Le double vitrage est devenu depuis plusieurs années un incontournable de la vitrerie de confort. Mais actuellement, il est même possible de se faire poser du triple vitrage. Non seulement il va assurer une faible déperdition thermique, mais en plus le triple vitrage est confortable en été, car il capte peu la chaleur du soleil. Son inconvénient est qu’il est lourd. Un triple vitrage pèse environ 30 kg au mètre carré, contre 20 pour un double vitrage, et nécessite parfois le changement des huisseries, qui ne pourraient supporter son poids. Il est aussi plus cher à l’achat, moins lumineux qu’un double vitrage, et, bizarrement, moins isolant phoniquement. Une fois vos nouvelles fenêtres posées, il ne vous restera plus qu’à calculer avec satisfaction vos économies de chauffage !

Une autre raison importante pour faire poser de bonnes vitres chez soi, est de vouloir éviter les infractions et les cambriolages. Pour cela, la pose de vitres très solides s’impose. Le coffrage de la vitre va être conçu pour être particulièrement résistant aux tentatives d’effraction. Le vitrage va aussi être particulièrement résistant au vandalisme (jets d’objets dans la vitre) ou à l’effraction (par exemple, coups de hache). Ces vitres de sécurité intègrent généralement dans leur composition une plaque de polycarbonate, tout en demeurant transparentes et en continuant de laisser passer la lumière. Elles ont aussi de bonnes qualités d’isolation thermique et phonique.

On estime qu’un simple ou un double vitrage résiste à une infraction environ 30 secondes, alors qu’un double vitrage feuilleté peut résister environ trois minutes, et un double vitrage retardataire d’effraction environ six minutes. Cela peut suffire à faire fuir les visiteurs indésirables.

Le verre blindé est quant à lui encore plus résistant que le verre trempé. Il se compose de plusieurs feuilles de verre collées entre elles par des films en matière plastique. Les vitres en verre blindé résistent aux impacts de balles et aux explosions. Elles ne sont donc généralement pas posées sur des domiciles, et servent plutôt pour des banques, des musées ou des bijouteries. Elles sont plus chères que les vitrages classiques (les prix débutent à 200 euros le mètre carré). Elles peuvent avoir diverses classes de résistance, selon leur particulière solidité. Il est recommandé de les faire poser par un professionnel.

Dans tous les cas, notre conseil est de ne pas lésiner sur la qualité de la quincaillerie de vos fenêtres. Il s’agit des éléments métalliques de fermeture et d’ouverture : les gonds, les vis, les clous… Selon leur résistance, ils peuvent faciliter, ou grandement retarder, les intrusions.

Enfin, au quotidien, il n’est pas rare d’avoir recours aux services d’un vitrier pour remédier aux simples aléas du quotidien. Pour que vos vitres brisées soient rapidement réparées, misez sur la confiance : faites appel à un professionnel, qui vous fera un travail efficace et dans les règles de l’art.

Une bonne idée peut être d’évoquer, avec le professionnel vitrier qui viendra remplacer vos vitres brisées, la possibilité de la pose de vitres antichocs. Ce sont des vitres traitées, par chauffage du verre, afin d’éliminer toutes les inclusions qui le fragilisent. Le verre ainsi obtenu est plus solide, il supporte mieux les chocs. Ce type de vitre limite aussi les déperditions de chaleur.

Pour vous faciliter la vie au quotidien, une bonne idée peut être aussi de faire poser sur vos fenêtres du verre autonettoyant. Il dégrade les salissures, même sans ensoleillement. Il est particulièrement utile sur les fenêtres difficiles d’accès.

N’hésitez pas à parler de vos projets de nouvelles fenêtres avec l’un de nos artisans professionnels. Il saura utilement vous conseiller, et votre maison aura enfin les fenêtres qu’elle mérite.

Pour rappel, mon dernier article parle de plomberie, n’hésitez pas à jeter un œil 😉 !

Latest Comments
  1. Romy

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *